Depuis le 1er septembre, Altitude Telecom utilise la marque WiBox pour ses prestations de fournisseur d’accès.

Le nom est plus plus marketing mais les prestations sont les mêmes. Ou plus exactement, elles sont moins bonnes.

L’offre “particuliers” passe à 2 Mbps de base au lieu de 1 Mbps. Chic ? Et bien non car l’offre devient asymétrique (2 Mbps en descente et seulement 512 kbps en montée), un non sens pour le Wimax. L’offre TPE reste la même avec 4 Mbps asymétriques.

Les vieux clients “particuliers” d’Altitude, abonnés depuis plus de 24 mois, peuvent opter pour l’augmentation de débit, avec obligation d’engagement pour 24 mois.

Le problème c’est que l’asymétrie n’est indiquée nulle part. On l’apprend par hasard, au téléphone avec le service client en insistant un peu.

Vous ne trouvez pas cette pratique commerciale limite ? D’autant qu’Altitude est depuis longtemps ambigüe avec l’asymétrie.