Un accord sur le télétravail est en cours de signature chez Astrium, filiale d’Airbus Group (ex-EADS). Les organisations syndicales ont jusqu’au 8 octobre pour émettre leurs remarques sur le projet d’accord.

Selon le syndicat CFTC de l’entreprise, les points notables de l’accord tiennent à l’utilisation du télétravail pour améliorer les conditions de travail. Ainsi les personnes travaillant à 90 % pourront prendre une demi-journée hebdomadaire en télétravail, pour s’épargner un transport. Le télétravail sera facilité pour les femmes enceintes, complétant les repos définis par ailleurs.

Astrium, filiale d'EADS

L’accord prévoit une prise en charge partielle des forfaits ADSL à hauteur de 110 € par an. Selon la CFTC, citée par Liaisons sociales « c’est plus faible que souhaité, avec, de plus, un décompte sur 11 mois plutôt que 12 au motif de congés principaux obligatoires. Comme si on pouvait prendre des forfaits internet sur 11 mois ! ».

Le syndicat estime que, compte tenu des métiers et des contraintes de sécurité, une centaine de personnes devraient être concernées durant la première année d’application.

Ensuite, « la montée en puissance du télétravail devra se faire avec la précaution nécessaire au maintien du lien social, surtout lorsque l’on considère les grandes transformations qu’Astrium vivra en 2014, tant du point de vue des charges de travail (conférence ministérielle de l’Espace, crise budgétaire) que du point de vue de la réorganisation-fusion avec Cassidian et Airbus Military ».

Téléchargez le projet d’accord télétravail d’Astrium

(Source : Fil AFP Liaisons sociales)

Abonnez-vous à la newsletter hebdo de Zevillage et gagnez du temps de veille
Gagnez du temps dans votre veille avec notre newsletter hebdomadaire
Placeholder Placeholder