Le mode de vie des habitants des résidences WeLive réalisera la jonction parfaite entre travail, loisirs et vie privée.

Source: www.slate.fr

WeWork, opérateur d’espaces de coworking innovants, lance WeLive, des résidences équipées de micro-appartements pour des travailleurs indépendants avec tout le confort et les services (ménage, courses, entretien) pour s’épanouir dans une vie communautaire au travail.

Si WeWork lance ce concept c’est qu’il a senti un besoin. Pour une population californienne que décrit bien Jean-Laurent Cassely dans son article. Des indépendants “qui adhèrent sans réserve au mythe high-tech californien: s’enrichir en poursuivant sa passion et en se réalisant totalement dans son travail, perçu comme une «mission» pour «changer le monde» ou à tout le moins l’améliorer“.

Ce n’est pas nouveau et c’est la tendance chez Google ou chez Yahoo par exemple. De gros multiplex équipés de tout le confort pour pouvoir se consacrer uniquement à son travail.

Exactement l’inverse d’une autre tendance qui s’exprime de plus en plus : séparer vie privée et vie professionnelle tout en gardant des frontières perméables. Autonomie et vie communautaire choisies, comme on veut quand on veut.