Coworkers dans le corpoworking d'Orange

Le home office se répand dans les entreprises suisses. Ses effets sur la productivité et la motivation des collaborateurs se révèlent positifs, pour autant qu’il s’accompagne d’un cadre strict.

Source: www.largeur.com

Un point de vue suisse intéressant sur le télétravail ou home office qu’ils appellent volontiers remote office, ou ” bureau distant “.

A noter particulièrement le cas de l’entreprise Biences Swiss Cosmetics SA à Marly, près de Fribourg qui emploie 30 personnes à son siège et 30 autres en travail à distance. Un taux exceptionnel dans une PME de 50% de télétravailleurs !

Peu habituel non plus l’exemple de la société Stefisa qui emploie 4 salariés dont un seul vient au bureau tous les jours : ” La comptable opère depuis son foyer, le commercial est basé à Neuchâtel, le technicien en Autriche et le patron depuis son logement situé sur les hauteurs du Lavaux, à Chexbres “.

Mais l’article montre que la Suisse compte aussi des managers réticents ou dubitatifs par rapport au télétravail. Comme cette entreprise horlogère qui préfère recourir à un autre type de flexibilité que le télétravail : le temps partiel.